Un Middle Management en pleine mutation

Le tsunami de la transformation digitale touche de nombreuses sociétés qui craignent une uberisation de leurs activités. Au sein de l’organisation des entreprises, il existe une population qui est potentiellement fragilisée par l’arrivée massive du digital, à savoir le middle Management.

De nombreux changements, souvent associés à une redistribution des rôles et responsabilités du Middle Management peuvent soulever des inquiétudes et interrogations :

  • L’accès à l’information par tous les collaborateurs s’est généralisé, l‘information n’est plus un pouvoir réservé au seul manager qui peut perdre éventuellement une partie de son influence.
  • Les organisations pyramidales sont en perte de vitesse au profit d’organisations agiles qui œuvrent en réseau ou en mode projet. Le rôle de contrôleur du Manager est amoindri au profit d’une dynamique de groupe.
  • La digitalisation des processus et l’arrivée de l’intelligence artificielle permet d’automatiser de nombreux contrôles souvent pris en charge historiquement par le middle Management.
  • Les aspirations des collaborateurs évoluent vers plus de respect, d’autonomie, de bienveillance.   Ils ne veulent plus d’une approche paternaliste (contrôle, réprimande), contestent son rôle et aspirent à des relations très différentes.

Un Middle Management qui doit se réinventer

Ces chamboulements doivent être perçus comme une superbe opportunité de réinventer le Middle Managerment !

Plusieurs pistes peuvent être explorées pour repositionner le manager :

  • Devenir un maillon essentiel de la transformation digitale des entreprises. Devenir le leader d’une innovation managériale adaptée aux nouveaux modes de travail et aspirations des collaborateurs,
  • Adopter une nouvelle posture qui progressivement va le faire passer de celle de contrôleur à un facilitateur, un animateur ou un chef d’orchestre en charge de l’animation des équipes. Cette évolution est majeure pour relever les défis des entreprises agiles qui plébiscitent les approches projets pour innover et réduire le time to market.
  • Repenser le rôle du manager en favorisant les interactions, en impulsant unenouvelle dynamique aux équipes et en redonnant du sens afin de permettre aux collaborateurs de s’engager et de prendre davantage d’initiatives.
  • Passer d’une approche individualiste à une démarche collective et collaborative. Faciliter l’émergence d’une réelle intelligence collective animée et promulguée par le middle Management.

Une démarche d’entreprise

Le Middle Management ne pourra réussir à atteindre ces nouveaux objectifs qu’au travers d’un accompagnement fort de la direction générale et de la direction des ressources humaines.

Il s’agit en effet d’une démarche de transformation globale qui doit remettre l’humain au cœur des actions et privilégier les interactions humaines. Cette démarche doit être au service des collaborateurs et de la performance économique des entreprises.

Le management est un rouage essentiel, car, au-delà de sa proximité avec les collaborateurs, il va aider à acculturer l’ensemble des acteurs en aidant à imaginer les nouvelles postures de travail induites par les nouveaux usages technologiques. Son action doit s’inscrire dans la durée. En effet, l’accélération des innovations technologiques ne doit pas faire oublier que les changements culturels s’étalent sur plusieurs années.

Le midlle manager 2.0 est au cœur de la transformation digitale des entreprises. Il incarne l’innovation managériale, un management bienveillant qui redonne ses lettres de noblesse aux valeurs humaines et aux émotions, indispensables à l’engagement et l’enchantement des collaborateurs.

Catégories : Article HIT